lundi, février 27, 2017

Casseroles et charivari

J'ai énormément de difficultés à expliquer à mes amis étrangers le déroulement de la campagne présidentielle.

Deux gauches et trois droites, ou bien alternativement trois gauches et deux droites (ça dépend un peu de la perspective, des sondages et de la base de numération) et une gauche extrême qui ressemble furieusement à la droite du même nom,..
Une poussière de petits candidats baroques et le perron de l'Elysée par avance occupé par les juges et une armée d'attentistes qui ne  sait plus très bien de quel côté il sera plus lucratif de tomber.

Difficile aussi d'expliquer que deux anciens ministres (théoriquement artisans des possibles) du même gouvernement toujours absent mais en place, versent dans le délire le plus échevelé.
Hamon propose le revenu universel, jusqu’à 750€ par mois  pour chacun pour un coût annuel de l’ordre de 400 Md€ !
Macron veut offrir à tous, salariés et indépendants, « un droit universel à la mobilité professionnelle » et souhaite que les professionnels indépendants soient indemnisés en cas d’arrêt d’activité, comme le chômage pour les salariés.
Qui paiera ? Ce n'est pas le problème. On cause.

Sortir de l'euro et de l'Europe dit l'autre virago qui ne le fera pas, et le Fifi qui n'arrive pas à se faire entendre et s'obstine au delà de toute raison.

Alors je leur dis à mes amis étrangers  trouble, désorganisation, chambardement, gabegie, bouleversement, embrouillement, confusion, confusion, chaos, dérangement, bouleversement et je dois en oublier quelques uns.

samedi, février 25, 2017

Des paysans en colère, des politiciens en campagne

Au matin blême, Hollande (qui a prononcé de réconfortantes paroles et un hommage à Beulin) a inauguré le salon de l'agriculture...à 6H30 s'il vous plait...entouré d'épais bataillons sécuritaires et courtisans. Selfies avec veaux, vaches, cochons et syndicalistes officiels.
Aurore rimait avec pandore,  Prudence avec défiance. L'inénarrable ministre de l'agriculture se cachait sous ses jupes.

L'agriculture est le sujet par excellence que les candidats à la présidentielle n'ont pas abordé, d'abord parce que les agriculteurs représentent désormais seulement 3% de la population active et ensuite parce qu'ils n'y connaissent rien et ont laissé depuis des années le monopole  de la réflexion à la FNSEA qui voit dans l'agriculture  une industrie.

Classique, les dits candidats vont tous défiler très longuement au salon, faire part en termes choisis de leur sympathie agissante , avancer des promesses coûteuses et irréalisables, éviter les bévues et repartir dans leur limousine à chauffeur vers le prochain meeting (Votez pour moi, j'suis le meilleur)

N.B. Pour les amateurs d'utopie réalisable (non sans peine) on donne le texte du manifeste de la LPO pour une agriculture respectueuse de la nature et des hommes. Roboratif.
https://www.lpo.fr/images/actualites/2012/AGRI_MANIFESTE_technique.pdf

vendredi, février 24, 2017

Les Verts ne sont pas à vendre...sauf si le prix est élevé

Les Verts sont pas particulièrement  doués pour l'écologie mais très portés sur le business, le troc et le dessous de table...sans parler des querelles de Gaulois.

A la demande de Jadot,  Hamon (au point où il en est...) a endossé la tenue d'une constituante, la proportionnelle, la sortie du nucléaire, la sortie des pesticides, la protection de la santé, la protection du travail, la lutte pour la justice sociale car ce sont là de mineurs sujets éternels et toutes promesses qu'on peut très facilement vider de leurs contenus... à la sauce hollandaise en quelque sorte.

Ces promesses étaient naturellement faites pour l'édification de la galerie mais, plus sérieusement, Hamon a cédé et offert le soutien de son PS pour que les Verts (et leur muse divine Duflot) se dotent d'un groupe parlementaire et de la survie financière qui va avec. Du sérieux quoi. 38 et 40 sièges seraient désormais réservées pour des candidats étiquetés Europe Ecologie-Les Verts.
Ca va faire un plaisir immense aux candidats PS qui devront céder leur place.

Mortel système qui, la première élection n'étant pas encore faite, oblige à penser à la suivante et à s'en partager les gains supposés...

jeudi, février 23, 2017

Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair obscur surgissent les monstres (Gramsci)

Une valse à quatre temps, une valse à cinq ans
C'est beaucoup plus troublant
C'est beaucoup plus troublant mais beaucoup plus charmant qu'une valse à trois temps

Entre le tortueux Macron et le sinueux Bayrou, la route est serpentueuse qui mènerait à la victoire et qui passe malheureusement par la répartition des investitures aux législatives pour les anciens d'un modem qui n'existe plus et les nouveaux d'un parti macronien centro-centré  à droite et à gauche,  qui n'existe pas encore, les deux parties ayant également un énorme appétit, et tous n'ayant pas choisi leur camp.

Quand même, entre le Bayrou , Arlette Laguiller du centrisme, et candidat toujours (cette fois ci au poste de premier ministre probablement...) , usé par les échecs et le manque de troupes mais avec un gros pouvoir de nuisance car le maire de Pau est capable de changer d'avis sans préavis mais en faisant la morale.,. entre le Bayrou donc et le Macron, jeune assez vieux et assoiffé de jouvence, c'est quand même le mariage de la carpe et du lapin.

Quelle couleur a le futur par une nuit noire d'hiver?


mercredi, février 22, 2017

La chasse au canard

Ya comme un truc.
Plus qu'on abat de canards (3 millions de fusillés déjà), plus que le fringant Le Foll s'agite (Le Foll c'est le chevelu qui croit qu'il est ministre de l'agriculture),  plus que la grippe aviaire se répand vite et loin.

Et si on écoutait la Confédération paysanne qui prône un retour à la raison de ce qui est devenu une méga-industrie du foie gras ultra segmentée en une multitude de métiers, couveurs, éleveurs de poussins, éleveurs de plein air, gaveurs, abatteurs et conserveurs qui passent beaucoup de temps à promener le canard (et le virus) sur les routes...

Les trois compagnies qui dominent les rayons des super-marchés s'en foutent car  elles pourront toujours importer des foies du bout du monde des canards.
Et les candidats  à la présidentielle également, car ils en  mangent à tous les repas et de toutes façons les petits paysans et exploitants votent mal et sont condamnés ; l'agriculture doit devenir une grande industrie, comme disait le défunt Beulin.

mardi, février 21, 2017

Jungle News

Pour éviter que les migrants s'entassent salement à proximité du centre de premier accueil pour migrants ouvert en novembre dernier Porte de la Chapelle ( la grosse bulle de couleurs) et déjà plein, la Mairie de Paris, pleine de prévenance vicieuse, a parsemé le terre plein central du boulevard Ney  (un  des boulevards des Maréchaux) de gros blocs de rocher qui les empêche de camper et de se reposer.

C'est sympa,  non,  cette mobilisation des ingénieurs du mal être des migrants qui bossent sur le thème  "Comment leur rendre la vie impossible". 
On pourrait enrichir le dispositif en parsemant le site des rochers anti-migrants d'araignées venimeuses ,et de scorpions, les rats étant déjà là. L'appel à suggestion est lancé...


lundi, février 20, 2017

Une certaine fatigue

Ce que j'aime chez Mélanchon, comme chez Hamon, c'est la générosité : Le candidat de la «France insoumise» a présenté hier le financement de son plan d'investissements de 100 milliards ainsi que ses 173 milliards de dépenses publiques supplémentaires.
Pour mémoire le budget de la France en 2017, c'est 380 milliards € en dépenses  et 307 milliards € en recettes...
Les Allemands paieront ?

Depuis les temps de l'Organisation communiste internationaliste courant trotskiste d'obédience lambertiste (pour ceux qui s'en souviennent) Mélanchon a mangé au râtelier de toutes les gauches et bénéficié de tous les mandats de la république et fut ministre, conseiller général et municipal, député européen et...sénateur pendant 18 ans, pour faire court.
Un vrai spécialiste du mandat rémunérateur et un pur produit du système démocratique qui l'a protégé pendant presque 50 ans des vicissitudes du marché du travail mais qui, servi par un réel talent oratoire, réussit a faire oublier son passé de notable radsoc.

dimanche, février 19, 2017

R.I.P.

"La FNSEA fait la douloureuse annonce du décès brutal de son président Xavier Beulin", indique la fédération agricole. Le groupe Avril, que présidait M. Beulin, a également annoncé le décès de son patron.
Car le patron du Syndicat agricole était aussi patron d'un groupe dont les activités sont déployées dans 22 pays et emploient 7 200 collaborateurs En 2014, son chiffre d’affaires s’élevait à 6,5 milliards d'euros et son résultat net à 44 millions d’euros. Ce n'est pas rien ...

Ils en avaient de la chance les paysans d'être défendu par un des plus gros et plus riches agro-industriels. C'est pour ça que l'agriculture française se porte si bien... 
Attendre l'hommage ému du co-gérant Le Foll et du gouvernement unanime, et la désignation du successeur de Beulin, surement un petit paysan.

samedi, février 18, 2017

La colonisation fait partie de l'histoire française, c'est un crime contre l'humanité, une vraie barbarie (Macron)

Quand les politiciens parlent de l'Algérie, leur but est  naturellement de ramasser des voix, pas de contribuer à la réconciliation des esprits ni de faire triompher la vérité, quitte à déclencher une petite guerre civile très vocale entre tenants de thèses irréconciliables et également schématiques. En plus et très généralement les formulations  trop courtes sont souvent agressives...

C'est le ouiquende, l'occasion et le temps de lire un article de la LDH de Toulon sur le parti colonial en France et de prolonger par la lecture de nombre d'articles historiques sur l'histoire de la colonisation de l'Algérie.  L'histoire cause, les politiciens bavent.
http://ldh-toulon.net/le-parti-colonial-par-Charles.html

« La première forme de la colonisation, c'est celle qui offre un asile et du travail au surcroît de population des pays pauvres ou de ceux qui renferment une population exubérante.[...]
Mais il y a une autre forme de colonisation, c'est celle qui s'adapte aux peuples qui ont, ou bien un excédent de capitaux, ou bien un excédent de produits.[...] Les colonies sont pour les pays riches un placement de capitaux des plus avantageux.[...] Dans la crise que traversent toutes les industries européennes, la fondation d'une colonie, c'est la création d'un débouché.[...]
Messieurs, il faut parler plus haut et plus vrai! Il faut dire ouvertement qu'en effet les races supérieures ont un droit vis à vis des races inférieures [...][Remous sur plusieurs bancs à l'extrême gauche] parce qu'il y a un devoir pour elles. Elles ont un devoir de civiliser les races inférieures.[...]
Ces devoirs ont souvent été méconnus dans l'histoire des siècles précédents, et certainement quand les soldats et les explorateurs espagnols introduisaient l'esclavage dans l'Amérique centrale, ils n'accomplissaient pas leur devoir d'hommes de race supérieure. Mais de nos jours, je soutiens que les nations européennes s'acquittent avec largeur, grandeur et honnêteté de ce devoir supérieur de la civilisation .[...]
A l'heure qu'il est, vous savez qu'un navire de guerre ne peut pas porter, si parfaite que soit son organisation, plus de 14 jours de charbon et qu'un navire qui n'a plus de charbon est une épave sur la surface des mers abandonné au 1er occupant. D'où la nécessité d'avoir sur les mers des rades d'approvisionnement, des abris, des postes de défense et de ravitaillement. » (Jules Ferrry à l'Assemblée nationale, 28 juillet 1885)

vendredi, février 17, 2017

Le plus comique est que la moralisation de la vie publique et la lutte contre la corruption sont des ingrédients essentiels du rideau de fumée que répand le pouvoir (J. d'Ormesson)

Fillon et ses juteuses conférences à l'étranger...

Soupçons d'emplois fictifs au parlement européen : ça se corse pour Marine Le Pen...

Macron: Pourquoi sa déclaration de patrimoine suscite des questions ?

Les liens d’affaires de Thierry Solère avec l’industrie du recyclage...
Ce sont là quelques un des titres de la presse du jour qui témoignent de l'immense difficulté à trouver des présumés innocents qui aient les mains propres.

Histoire de rire, on donne à ce propos de morale publique (eh couillon va) un échantillon de quelques adresses de sites où consulter la liste des politiciens et des affaires....

Base de données des politiciens corrompus, compilation des affaires et scandales politiques

Liste (non exhaustive) des condamnations et mises en examen du PS, de l’UMP et du FN

Liste d'affaires politico-financières françaises

jeudi, février 16, 2017

L'élection n'est pas la démocratie. Pour qui votera-t-on contre ?

On a voté Chirac contre Le Pen, Hollande contre Sarko avec les excellents résultats que l'on connait et constate  encore tous les jours.
Et pour le futur ?

Voter Pénélope ? Pas sûr que Ulysse finisse le voyage à temps, sa barque étant de plus en plus chargée.
Voter Lénine II et Jaurès III ? Les fausses révolutions sont fatigantes, qui ne servent qu'à enrichir leurs zélateurs.
Voter CroMacron ? Le ni droite ni gauche à croquer ? "De tout inconnu , le sage se méfie..." fabulaient le renard, le loup et le cheval.
Voter Le Pen ? Ah le plaisir de quitter l'Europe et l'euro et de se retrouver grandis et forcis face aux nains américain et chinois.

Moi je choisis de ne pas aller voter pour ne pas concourir, quelque soit mon vote,  à la suite de la dégringolade mais je sais que ma position théorique (élections pièges à cons) n'est pas entièrement solide...

En contrepoint
Les membres du Collectif national droits de l’homme Romeurope révèlent que selon un recensement de novembre 2015, quelque quinze mille six cents Roms vivent dans 600 bidonvilles dont 74 % ne bénéficient d’aucun ramassage des ordures ; 66 % sont infestés de rats et de nuisibles ; 88 % n’ont pas d’électricité et 77 %, pas d’eau ; 58 % sont jugés dangereux, parce qu’à proximité d’une route à grande vitesse, d’une voie ferrée, d’une décharge ou non accessibles aux secours.

Qu'est ce qu'on fait ? On les vire, on les tue ou on en parle pas ?

mercredi, février 15, 2017

Politiques de la ville et autres illusions

Les banlieues populaires multiraciales et multiculturelles (entendre peuplées d'Arabes et de Noirs, donc pourquoi qu'on s'occuperait d'eux, hein ?) fermentent et basculent petit à petit dans l'émeute et la guerre civile que le ministère de l'intérieur s'attache, de son mieux,  à dissimuler et faire oublier, surtout en période électorale.

Les candidats à la présidentielle sont également radicalement muets sur le sujet et se tiennent le plus loin possible des banlieues. Ils on raison.
Cela fait 40 ans que le problème est connu et  complètement ignoré avec les résultats que l'on  sait, que la politique de la ville est ballottée de ministère en ministère au gré des dépeçages énarchiques et des appétits politiques et que les zones en difficulté se multiplient jusqu'à être 1500 de nos jours jusqu'à défier l'entendement. Pourquoi des candidats, sauf à être maso, iraient chercher des difficultés? Demain on rase gratis.

Entre 1993 et 2010, les innombrables ministres chargés du boxon administratif de la ville sont ceux :
des Affaires sociales et de la Santé dans le gouvernement Balladur de 1993 à 1995,
de l'Aménagement du territoire et de l'Intégration dans celui d'Alain Juppé de 1995 à 1997,
de l'Emploi et à la Solidarité sous Lionel Jospin de 1997 à 2002,
des Affaires sociales, au Travail et à la Solidarité (ou Emploi, Cohésion sociale et Logement) dans les gouvernements Raffarin et Villepin de 2002 à 2007,
du Logement dans les deux premiers gouvernements Fillon de 2007 à 2009
du Travail, à la Solidarité et à la Fonction publique à la fin du second gouvernement Fillon de 2009 à 2010.

Dans les gouvernements Jean-Marc Ayrault de 2012 à 2014, la Ville est rattachée au ministère de l'Égalité des territoires et du Logement. et la ville redevient un portefeuille ministériel dans les gouvernements Manuel Valls. Duflot, Cosse, pour couronner le tout...eh oui....

La politique de la ville vise (théoriquement) à réduire les écarts de développement au sein des villes, à restaurer l’égalité républicaine dans les quartiers défavorisés et à améliorer les conditions de vie de leurs habitants. Aujourd’hui, 5,5 millions de personnes vivent dans les 1 500 quartiers les plus pauvres, ciblés par la géographie prioritaire. C'est simple non ?

Maintenant allez voir ce qu'en ont fait les énarques. Tu leur donne un tricot, ils te font des pelotes de laine...


mardi, février 14, 2017

D'abord faire semblant

Hollande était ce matin à Aubervilliers, un des derniers bastions coco de la ci-devant ceinture rouge, pour causer aux jeunes.
Il n'y avait naturellement pas la queue d'un jeune, sauf ceux dûment convoqués par Potemkine pour la photo et une impressionnante nuée sécuritaire et de pandores, une concentration d'élus locaux empressés et de journalistes, les rares indigènes non figurants ayant été habilement  repoussés loin d'un possible incident qui a tout de même eut lieu.

Le discours lui même laisse la trace d'une goutte de pluie tombant dans la mer. Vaseline et compagnie, équilibre lénifiant, comme d'hab quoi...à la hauteur de l'impuissance et du mensonge. Contre la violence et pour la justice, évidemment.
Ca ne mange pas de pain.

C'est ce qu'on appelle une visite dans la France profonde pour s'adresser aux vrais gens....

Le Roux effectue pour sa part et en ce moment une visite approfondie (durée 1 heure) à Sarcelles sur le thème du lien police et population .  Demandez le programme complètement surréaliste du supposé ministre de l'intérieur !

12h45 Arrivée à Sarcelles
Parvis de la gare de Garges-Sarcelles
12h45 Echange avec :
Des policiers du Groupe de Sécurité de Proximité (GSP) équipés de caméraspiétons
Des policiers de la Brigade Anti-Criminalité (BAC)
Le référent de la Zone de Sécurité Prioritaire (ZSP) Garges-Sarcelles
13h05 Visite du centre départemental de loisirs jeunes de la police nationale ( rue du Champ Bacon 95 400 Villiers le Bel )
Echange avec la Brigade Spécialisée de Terrain (BST) de Villiers-le-Bel (devant les locaux du centre départemental de loisirs jeunes)
Echanges avec les jeunes encadrés par le Centre départemental de loisirs jeunes et l’association sportive de Villiers-le-Bel (Salle de vie du CDLJ)
13h45 Fin du Déplacement

lundi, février 13, 2017

Comme une impression de déjà vu

Devant la rapide multiplication des violences dans les banlieues suite à l'affaire Théo (un adolescent s'est précipité le cul en avant sur une matraque), notre très étonnant ministre de l'intérieur est sorti d'un long silence.
Il a condamné «toutes les violences» et appelé «au calme». «Casser, brûler le bien d'autrui, le détruire, c'est le comportement de casseurs qui n'ont rien à voir avec les actes qu'ils prétendent dénoncer», a-t-il ajouté. Et réciproquement.

Ah la fine et habile remarque qui, on en doute pas, va calmer les esprits chauffés, échauffés et surchauffés.
Il faut dire qu'on a une très belle expérience  des émeutes urbaines dont le catalogue est particulièrement copieux...
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89meutes_urbaines_fran%C3%A7aises

Dernière minute et manoeuvre fulgurante de l'exécutif en forme d'emplâtre sur une jambe de bois: Hollande se rendra à Aubervilliers demain pour s’adresser aux jeunes des quartiers. De son côté, Cazeneuve reçoit  aujourd'hui des assoces antiracistes...

Pour dire que l'ambiance est lourde, que les nuages sont bas et les brouillards épais. Un prof d'histoire de France à Cambridge, fin connaisseur de notre pays,  donne une description assez coquinette du pays dans la dernière livraison du Spectator, le magazine britannique conservateur. A lire pour se voir clairement dans le miroir...
https://goo.gl/4n5CJr

samedi, février 11, 2017

Nager dans le pognon

L'antenne française de l'ONG Transparency International  a publié mardi une jolie carte de France interactive, qui répertorie 258 cas avérés de corruption, jugés par les tribunaux ces dix dernières années, principalement entre 2010 et 2014.

On note en même temps, ce jour,  le cas amusant d'une nouvelle présumée innocente :
Le juge Rivet a ordonné le renvoi en correctionnelle de la maire LR d’Aix en Provence, Maryse Joissains-Masini. L'élue est soupçonnée de détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêts. La justice lui reproche notamment d'avoir promu son chauffeur. Le récit des piquantes aventures est ici...
http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/bouches-du-rhone/aix-en-provence/maryse-joissains-masini-renvoyee-correctionnelle-1194901.html

L'activité politique est un très très  gros business en France comme en témoigne cet extrait du rapport de la commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques

451 formations au total étaient tenues de déposer des comptes certifiés par deux commissaires aux comptes au plus tard le 30 juin 2016 pour l’exercice 2015, parmi lesquelles 53 (4) éligibles à l’aide publique au titre des élections législatives de 2012 et 398 non éligibles à l’aide publique directe mais ayant disposé pour l’année 2015 d’au moins un mandataire chargé de recueillir des fonds.
https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?id=JORFTEXT000033995844

Les partis, les vrais comme les faux partis (459 au total) nagent dans le pèze : le PS, gras à lard entre tous,  s'est gorgé de 25 millions de fonds publics pour la seule année 2015, ça baigne...même plus la peine d'avoir des militants... le rêve quoi...

vendredi, février 10, 2017

Contre l'arnaque olympique

Une campagne pour lancer un référendum demandant l’annulation de la candidature de Budapest aux JO de 2024 remporte un vif succès. Près de 50 000 personnes ont signé une pétition demandant l’organisation du référendum. 138 000 sont nécessaires à son organisation.

Si le référendum a lieu et décide en faveur du retrait de la candidature hongroise aux Jeux, il restera deux candidats en lice, Los Angeles et Paris. Avec l'aide de Trump, on est foutu de se ramasser la corruptrice vérole olympique et bétonnière en plein visage puisque Hidalgo refuse de soumettre la tenue des jeux à référendum.

La candidature de Paris 2024 annonce un coût total "modeste" de 6,2 milliards €, soit 3,2 milliards de coût d’organisation financés sur fonds privés (dont 1,8 par le CIO), 1,7 milliard d’équipements sportifs et 1,3 milliard d’infrastructures non sportives ; ces derniers 3 milliards sont à la charge de financements publics donc les plus susceptibles de gigantesques dépassements (corruption, incompétence, appétits des fédérations, folie des grandeurs...) aux frais des contribuables.

La corruption, la fraude et le dopage devenant des disciplines olympiques, les honnêtes candidats à la présidentielle évitent soigneusement le sujet...."à l’exception des Verts et de Danielle Simonnet (Parti de gauche), tous les élus de gauche et de droite siégeant au Conseil de Paris ont voté comme un seul homme pour que la capitale soit, après trois cuisants échecs (1992, 2008 et 2012) particulièrement coûteux pour les contribuables, à nouveau candidate à l’organisation de la kermesse olympique".

jeudi, février 09, 2017

Au trou les juges...

Les distingués avocats de Fifi et Pénélope demandent crânement, ce jour, au parquet national financier de se dessaisir de l'enquête concernant le Penelopegate et dénoncent méchamment une enquête "illégale" et ont annoncé porter plainte pour violation du secret de l'instruction...Salauds de  juges...

Oui, bon, mais les arguments juridiques et les fines arguties qu'ils présentent sont naturellement complètement  incompréhensibles et radicalement inaccessibles au très large public, et entraînent de facto une intensification dramatique du pilonnage médiatique sur l'affaire...C'est certainement le genre de pub  qui va faire remonter le Fifi dans les sondages d'autant plus que le Canard parait tous les mercredis... y compris mercredi prochain.





mercredi, février 08, 2017

La catastrophe qui finit par arriver n’est jamais celle à laquelle on s’est préparé (Mark Twain)

La Cour des comptes cause un jour par an et le gouvernement ne l'écoute pas 364 jours par an.

Voici un palmarès des plus gigantesques cacades et foirades de l'année écoulée, qui vaut trois minutes de lecture aujourd'hui, sauf à oublier bien vite. Ce serait dommage pour l'instruction du contribuable.
http://www.huffingtonpost.fr/2017/02/08/zoo-de-vincennes-levallois-dentistes-buralistes-les-9-bonn/?utm_hp_ref=fr-cour-des-comptes

Et le programme d'austérité, de responsabilité et d'honnêteté du Fifi assisté de sa Pénélope n'est pas prêt à s'appliquer vu que le réservoir des très honnêtes turpitudes légales et réglementaires ne parait pas encore complètement asséché (deux pleines pages dans le Canard du jour)

Le seul candidat qui ne paraisse pas usé par trente ans de vie militante aux crochets du contribuable, pas trop enrichi par la foule des compromissions et des trahisons, qui ait un petit peu travaillé et qui n'ait pas une bruyante batterie de casseroles derrière lui (elle) serait donc le jeune  et miraculeux Macron qui dans un registre un peu plus techno me rappelle le jeune Giscard... C'est-y vraiment une référence ?

Son gros avantage sur la meute des prébendiers candidats , c'est qu'il n'a pas de programme, la règle voulant que définir un  programme c'est articuler un  mensonge (voir les soixante engagements de l'exemplaire candidat Hollande)
On a pas besoin de programme, on a besoin de remises à niveau et de restaurations d'un état obèse et fortement dégradé par ceux qui prétendent le diriger.

mardi, février 07, 2017

Gauche caviar et droite ripoublicaine

Affaire Bygmalion : Le Sarkozy est renvoyé en correctionnelle pour financement illégal de campagne électorale (ordonnance du 3 février)

Affaire Fillon : Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet national financier, mercredi 25 janvier, des chefs de détournement de fonds publics, abus de biens sociaux et recel de ces délits, après la publication d’un article du Canard enchaîné sur l’emploi de Pénélope comme attachée parlementaire.

S'agissant d'un ancien président et d'un ancien premier ministre, le signal  est fort que Les Républicains sont au coeur du renouvellement démocratique de nos élites méritantes et préparent activement la pire des solutions, la finale... 

Quand même, trouver un politicien qui n'a pas de casseroles devient une ambition proprement déraisonnable...Qui a dit : Il existe un moyen infaillible pour dire quand un politicien ment - il remue les lèvres.

P.S. Histoire de se remonter le moral, on relève une belle nouvelle économique.
Au terme d’un quinquennat de brillante politique économique toute entière consacrée aux entreprises, le déficit commercial de la France (marchandises) s’est aggravé en 2016, à 48,1 milliards d’euros contre 45,7 milliards un an plus tôt (chiffres publiés aujourd'hui par les Douanes) 
Pour 2017, le gouvernement (drôle de nom pour qualifier une bande d'animateurs de banquets républicains) prévoit un déficit commercial de 48,9 milliards...

Qu'advient-il du trou lorsque le fromage a disparu ? (Bertolt Brecht)

Le fromage n'a pas entièrement disparu : Dans son édition à paraître demain, le Canard révèle que Penelope a touché au total 45.000 euros d'indemnités de licenciement de l'Assemblée nationale.... gloub gloub quand ça veut pas, ça veut pas.

lundi, février 06, 2017

J'ai rien fait mais je m'excuse

C'était la substance du plaidoyer de Fillon lors de sa conf. de presse cet après midi.

Bon, on va attendre le Canard... car la presse est à 95% aux mains de Bouygues, Vivendi-Lagardère et Dassault (70 titres de presse écrite à lui tout seul)

La loi française interdit portant à un groupe de dépasser un seuil de 30% de la diffusion totale de la presse quotidienne d'information politique et générale.
La règle dite des "deux sur trois" interdit en outre à un même groupe de posséder à la fois une télévision de diffusion nationale, une radio de diffusion nationale et un quotidien de diffusion nationale, et ne lui autorise le contrôle au maximum que de deux de ces trois médias.

La loi, c'est pas mal, l'appliquer serait tellement  mieux.

samedi, février 04, 2017

Vendredi de merde ou l'orchestre continue à jouer en première classe

C'était hier et plus puissant qu'un symbole mais probablement pas une coïncidence.

Alors que le Pénélope Gate déploie ses fastes coûteux et illustre exemplairement les miracles de la méthode Coué (et la corruption très généralisée de nos élites), au même moment un islamiste allumé attaque  des soldats à la machette à l'entrée du Louvre (la nouvelle fait le tour du monde et la promotion du tourisme) ET le club des bétonneurs olympiques et des toucheurs de commissions illumine bêtement  la tour Eiffel d'un slogan parfaitement  incompréhensible.
Made for sharing !

Selon le co-président de Paris 2024 Tony Estanguet, le slogan en anglais a été choisi pour « donner un caractère universel au projet français ». « Nous voulons partager la passion des Jeux lors d'une célébration inédite, dans les stades et dans les rues », a-t-il indiqué. « Organiser des Jeux du partage dans un monde du partage. »
Culcul la prâline, disait-on...en restant poli.
On a tort de rester poli car derrière la tour Eiffel,  la destruction des Serres d'Auteuil pour accroître les bénéfices des tennisocrates de Roland Garros est de nouveau sur les rails, justement depuis hier...re-coîncidence.

J'appelle Coluche, candidat à la présidentielle, à la rescousse

J'appelle les fainéants, les crasseux, les drogués, les alcooliques, les pédés, les femmes, les parasites, les jeunes, les vieux, les artistes, les taulards, les gouines, les apprentis, les Noirs, les piétons, les Arabes, les Français, les chevelus, les fous, les travestis, les anciens communistes, les abstentionnistes convaincus, tous ceux qui ne comptent pas pour les hommes politiques à ne pas voter, à ne pas s'inscrire dans leurs mairies et à colporter les fausses nouvelles.
TOUS ENSEMBLE POUR LEUR FOUTRE AU CUL AVEC COLUCHE.
(D'après la Déclaration de candidature de Coluche du 30 Octobre 1980, Paris)

L'original est ici

jeudi, février 02, 2017

La vengeance est plus douce que le miel (Homère)

L'agonie du Fifi réveille les ardeurs des héritiers comme des récents éjectés.
Ca grenouille, ca fermente, ça trame, ça complote, ça trahit derrière le mur fragile des communiqués unanimistes et faux-culs. Les coutis sont sorteaux et les masques repeints sur le sentier d'une nouvelle guerre secrète...

Résurrection des morts, Sarko et Juppé ou bien accouchement d'une nouvelle génération (identique copie de la précédente),  Baroin ou  Bertrand ? Exaltant ! A régler dans le sang...

De l'autre côté Hamon est reçu à l'Elysée et reçois de son locataire un éclatant non -soutien... Et si Hollande au vu des vents dominants décidait de se représenter ?

Un nouveau match Sarko (ou Juppé) Hollande aurait de la gueule !!!!
The Return of the Living Dead!

mercredi, février 01, 2017

Bye-bye Fifi

Ooooooh putaiiiiiing,

Le Canard a caqueté sévère et la République va se priver d'un potentiel excellent gestionnaire chef de tribu capable de s'étouffer en toute légalité (enfin ?) plus d'un million d'euros de l'argent du contribuable à l'insu de tout le pays (mais pas des dénonciateurs)

Car on imagine mal que le parangon de toutes les vertus domestiques, catholiques et citoyennes puisse continuer à pédaler longtemps sur le chemin de l'assomption. Malaise, malaise, doute, doute, cuit cuit cuit gazouillis...

Vu la grande réputation d'honnêteté du dit Fillon, on se demande d'ailleurs  combien de millions, de moins honnêtes parlementaires  ont pu s'étouffer au fil des ans et des mandats. Vertigineux, mec, vertigineux...

On irait donc vers un affrontement Le Pen Macron.
Reclassements radicaux en vue. Panique générale. Beauté des idéologies. Service de la nation...

mardi, janvier 31, 2017

Lo peor es que el empeoramiento comienza a empeorar (Mafalda)

La situation est tellement grave que «Le groupe Les Républicains fait bloc autour de François Fillon. Il a le soutien unanime des députés», assure le député de Seine-et-Marne Christian Jacob, président du groupe, lors d'un point presse à l'Assemblée, probablement affolé par la montée inexorable des périls. Unanime, serein, les adjectifs habituels de la langue de bois...
http://www.ouest-france.fr/politique/francois-fillon/couple-fillon-une-affaire-peut-en-cacher-cinq-autres-4769867

La presse étrangère, infiniment plus libre que la notre, se soulageait sans modération et rappelait à l'unisson que fraud is business as usual in French politics

The Independant
http://www.independent.co.uk/voices/francois-fillon-penelope-sarkozy-financial-fraud-sentencing-french-politics-tax-a7549951.html

Le Temps
https://www.letemps.ch/monde/2017/01/29/fillongate-tribunal-mediatique-questions-minent-droite-francaise

Frankfurter Allgemeine
http://www.faz.net/aktuell/politik/ausland/korruptionsskandal-belastet-francois-fillon-14779623.html

Histoire de lire une presse vraiment libre...
J'ai  naturellement retenu mon Canard  car demain  la demande va être grande, m'a confié le marchand de journaux...et de fait, à l'heure de l'apéro chez Mahmoud, les expertsne donnaient pas cher de la peau de François au marché des grands destins...

lundi, janvier 30, 2017

Homines politici quocumque ex fornice nati (Juvénal)

C'est la journée des analystes. Qui monte, qui descend ? Qui se prend une baffe et qui se place pour la victoire finale. Qui est qui et qui va gagner et comment ?

Le P.S. est certainement secoué mais sa nomenklatura qui compte pas mal de blessés ne pense qu'à une seule et unique chose, les législatives qui suivront la présidentielle.
A qui se vendre et combien ?
L'équation devient complexe, car il n'est pas pas évident de miser sur un gagnant tant il y a de chevaux au départ y compris le jeune étalon Macron encore mal connu...mais c'est justement l'année des mal connus.

La droite est sacrément secouée aussi, pas par la morale (ils en ont tous croqué) mais essentiellement par la pitoyable défense de Fillon qui n'a, le pauvret, qu'un seul compte au Crédit agricole de Sablé et qui s'enfonce un peu plus à chaque tentative de défense pour bloquer l'atemi. Et l'employeur de Pénélope qui a disparu...Et la Le Pen qui est en embuscade ...
http://www.leparisien.fr/politique/le-silence-embarrassant-du-maire-de-sable-30-01-2017-6636540.php

Déjà qu'on avait plus de président ni de  gouvernement, voici maintenant  les partis traditionnels qui se dissolvent dans le "dégagisme" comme on dit maintenant.
Quousque tandem abutere, Catilina, patientia nostra?
Quamdiu etiam furor iste tuus nos eludet?
Quem ad finem sese effrenata jactabit audacia? 

dimanche, janvier 29, 2017

Rude journée sur le Tourniquet de la mort

Après Sarko, Juppé, Duflot, Montebourg et Hollande,  voilà Valls qui se prend une grosse baffe et qui est éjecté du grand manège. Une chute qui va laisser de belles cicatrices et qui confirme que les primaires sont définitivement une machine à tuer les héritiers présomptifs.

Ca fait du bien par où ça passe, remarque, et laisse Hamon, le Bugs Bunny du paléo-progressisme ,  à la  tâche exaltante de reconstituer  la Section française de l'Internationale ouvrière (SFIO), fondée en 1905 sous l'impulsion de Jean Jaurès et rebaptisée Nouveau Parti socialiste puis Parti socialiste en 1969. L'histoire est un long combat...

De l'autre côté de la rivière, ça glisse bourbeux sur les bords et pas sûr que Fillon soit consolidé par le meeting de cette aprem et la proclamation  de son amour conjugal, car si on en croit Médiapart du 28 janvier 2017...

François Fillon n’a pas seulement salarié son épouse ou ses enfants avec les fonds publics mis à sa disposition par le parlement. À l’époque où il siégeait au Sénat, il s’est mis dans la poche une partie des crédits théoriquement réservés à la rémunération d’assistants, grâce à un système de commissions occultes. Les sommes siphonnées entre 2005 et 2007 par l’actuel candidat LR à la présidentielle ne dépassent sans doute pas les 25 000 euros mais des juges d’instruction ont d’ores et déjà estimé que le stratagème utilisé, partagé avec nombre de sénateurs UMP entre 2003 et 2014, pouvait relever d’une infraction pénale. Plusieurs élus ou anciens élus en ayant profité viennent même d’être mis en examen pour « recel de détournements de fonds publics », comme Henri de Raincourt ou René Garrec 

Autrefois même le futur était mieux...

samedi, janvier 28, 2017

Lire la presse ouvre les yeux

En avril 2013, sur France 2 et sur le plateau du journal de 20 heures, Fillon détaillait son modeste petit patrimoine.

"Une maison dans la Sarthe que j'ai achetée il y a vingt ans"
"Je l'ai achetée 440.000 euros en empruntant, aujourd'hui, elle vaut à peu près 650.000 euros"
"J'ai moins de 100.000 euros d'épargne"
"j'ai deux voitures qui ont plus de dix ans"
"C'est mon seul patrimoine"
"Je ne paie pas l'impôt sur la fortune"¨

Un pauvre quoi....

La maison était dans l'oeil du Canard  en janvier 2016 : Selon l'acte notarié, le château de Beaucé  (la maison dans la Sarthe)  comprend au rez-de-chaussée : "hall d'entrée, grande salle à manger avec cheminée, cuisine, arrière-cuisine, office, bureau, lingerie, buanderie, grand salon, lampisterie, bibliothèque, petite bibliothèque en bout". Et à l'étage ? 14 chambres et des salles de bain. Derrière le château se trouve également 3000m² de bâtiments annexes, une chapelle. Le tout dans un parc de 6 hectares. 

 Le Canard enchaîné précise que Fillon a également acheté la ferme proche du château avec 7,2 hectares de terres. Ces champs sont exploités par un couple d'agriculteurs qui verse chaque année un "fermage" à la famille Fillon. 

Fillon oubliait à la télé de mentionner sa société de conseil qui apparait seulement en 2014 dans sa déclaration d'intérêt....
http://www.hatvp.fr/livraison/dossiers/fillon-francois-dia-depute-75.pdf

On attend avec intérêt la prochaine livraison du Canard et on ne sera pas le seul...

vendredi, janvier 27, 2017

La trahison est la première nature des politiciens

Je suis un fin analyste politique. A preuve, il y a deux ans j'ai parié que Hollande succéderait à Hollande. Je n'ai pas encore perdu, mais bon le Hollande n'est plus ce qu'il était. Sérieusement décoté. Ceci étant, sait-on jamais ?

Des mouvements tectoniques agitent le monde de nos politiciens qui voient leurs chefs de gang peu à peu se dissoudre dans le désamour et la haine. Le Sarko et le Juppé ont disparu, Hollande aussi, le Valls est flageolant et Fillon le Pur atteint de plein fouet par le pénélopisme galopant (et on n'en est qu'au tout début de la saga...)

A qui se raccrocher ? Se rallier à l'inconnu Macron, trop jeune pour avoir eu le temps d'être trop malhonnête ? Relancer la candidature du Loser éternel, Lo Bayrou ? Ressortir le Vieux Juppé qui doit bien rigoler ? Faire alliance discrète avec la Marine dans les terres nouvelles à braconner?

Pour d'autres, c'est business as usual : Paul Giacobbi, député (divers gauche) de la Haute-Corse, vient d'être condamné par le tribunal correctionnel de Bastia à trois ans de prison ferme et cinq ans d’inéligibilité pour « détournements de fonds publics » dans l’affaire dite des gîtes ruraux...

Ce n'est pas tant l'argent gagné qui compte : mais la somme de lâchetés, de renoncements et de trahisons de soi-même qu'on a dû accomplir pour parvenir à l'empocher. C'est ça l'argent cher.
(Guy Bedos)

jeudi, janvier 26, 2017

Pénélope était la dernière épreuve qu'Ulysse eut à subir à la fin de son voyage (James Joyce)

Ulysse Fillon  devra trouver autre chose que les trucs  avancés à TF1 ce soir pour restaurer l'image rassurante et flatteuse qu'il avait réussi à donner au terme de la primaire de la droite. Les amoureux déçus sont souvent très cruels et feront payer beaucoup plus cher à Fillon que ce que Pénélope (et ses fils !!!!) lui ont rapporté.

Tous pourris sauf Fillon, hein ?
Le FN (qui en a autant au service de la morale) ronronne et ne dit rien. On peut imaginer qu'il engrange....

Si les empires, les grades, les places ne s'obtenaient pas par la corruption, si les honneurs purs n'étaient achetés qu'au prix du mérite, que de gens qui sont nus seraient couverts, que de gens qui commandent seraient commandés (William Shakespeare)

N.B. Corruption : la note de la France est dégradée par Transparency International. Si la France demeure 23ème au classement sur l'Indice de perception de la corruption de l'ONG, sa note est moins bonne qu'en 2015. Tu m'étonnes !

mercredi, janvier 25, 2017

Le sparadrap

Le bon , l'honnête, le rigoureux, le catholique Monsieur Fillon, candidat présidentiel de la transparence et de l'intégrité se prend un gros coup dans l'image,   qui va le marquer longtemps. car au fond de la salle  de réunion électorale , il y aura toujours une voix pour crier Reviens Pénélope...

La chère Pénélope qui s'est ramassée 600000 € pour un travail forcené et épuisant d'assistant parlementaire et un distingué poste de conseiller littéraire et qui affirmait  en octobre dernier au journal Le Bien public Jusqu'à présent, je ne m'étais jamais impliquée dans la vie politique de mon mari... un ange passe...

La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout.
C'est de Coluche qui avait malencontreusement oublié la catégorie des bons à rien prêts à tout.

P.S. Le coup de gueule d'une journaliste parlementaire
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1644344-je-suis-journaliste-parlementaire-depuis-25-ans-penelope-fillon-est-indefendable.html